DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pépites du 20ème Cartoon movie à Bordeaux

Vous lisez:

Les pépites du 20ème Cartoon movie à Bordeaux

Les pépites du 20ème Cartoon movie à Bordeaux
Taille du texte Aa Aa

Cartoon movie fait décoller les projets de films d’animation européens. Cette plateforme de production vient de fêter ses 20 ans à Bordeaux cette année dans un contexte florissant : aujourd’hui, en Europe, on produit cinq fois plus de long-métrages de ce type qu’en 1999.

À l’honneur lors de cette édition, l’animation espagnole qui avait été durement frappée par la crise il y a une dizaine d’années repart.

Carlos Biern, président de la Fédération espagnole des producteurs de films d’animation, nous fait part d’excellents chiffres : “Les entreprises espagnoles du secteur mises toutes ensemble ont enregistré l’an dernier, des revenus de 654 millions d’euros, c’est une augmentation de 20% sur un an. Cette année, on prévoit notamment grâce aux avantages fiscaux qui existent en Espagne pour notre activité, d’atteindre environ 850 millions d’euros,” se félicite-t-il.

L’Afrique comme source d’inspiration et marché potentiel

Parmi les projets de films présentés cette année, certains évoquent l’Afrique comme Another Day of Life# de Raúl de la Fuente et Damian Nenow.

Le producteur français Sébastien Onomo a lui choisi de mettre en scène un enfant soldat au Liberia dans Allah n’est pas obligé#. Une histoire qui peut intéresser le public international et en particulier africain.

“Il va y avoir un besoin de contenus, de divertissements pour cette population, estime-t-il. Il va falloir alimenter des tuyaux avec des contenus de qualité, mais des contenu qui font aussi écho à sa réalité, précise-t-il avant d’ajouter : Pour nous, c’est important d‘être présent en tant que partenaire européen, pour accompagner ce développement-là plutôt que ce soient les Américains ou les Chinois qui le fassent.”

Extrait du film “Allah n’est pas obligé” à partir de 5’23 :

CARTOONMOVIE 2018 – TRAILERS 8 MARCH (1) from CARTOON on Vimeo.

L’opposé du Brexit

Les 900 professionnels présents lors de cette édition ont pu découvrir 60 projets dont étonnament un seul du Royaume-Uni : “The Boy who switched off the sun” de Chris Capstick.

“Cartoon Movie, c’est l’opposé du Brexit : le secteur de l’animation sait bien qu’une coproduction européenne est essentielle pour réussir,” conclut notre reporter Wolfgang Spindler.

Plus de cinema