EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les Philippines claquent la porte de la Cour pénale internationale

Les Philippines claquent la porte de la Cour pénale internationale
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président Duterte n'apprécie pas que la Cour pénale internationale se penche sur sa politique meurtrière contre la drogue et décide de quitter la juridiction.

PUBLICITÉ

Le nouveau coup d'éclat de Rodrigo Duterte. Le président philippin retoire son pays de la Cour pénale internationale.

Une juridiction encombrante pour celui qui mène une guerre sans pitié contre les trafiquants de drogue, des massacres en toute illégalité assurent ses opposants. La CPI entend enquêter sur sa politique qui inquiète la communauté internationale.

Depuis son élection en 2016, près de 4.000 trafiquants et usagers de drogue présumés ont été tués par la police.

Un chiffre qu"il faut multiplier par trois selon les défenseurs ds droits de l'homme.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Élections aux Philippines : Duterte espère renforcer son pouvoir

Philippines : un mannequin à l'effigie du président Duterte en flammes à l'occasion du 1er mai

La charge des Etats-Unis contre la CPI