DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : les civils fuient en masse la Ghouta

Vous lisez:

Syrie : les civils fuient en masse la Ghouta

Syrie : les civils fuient en masse la Ghouta
Taille du texte Aa Aa

Ils fuient en masse les bombardements, la politique de la terre brûlée, la terreur et la faim. Des milliers de Syriens désertent les zones rebelles de la Ghouta orientale, emprutant les couloirs mis en place par les forces gouvernementales.

Ils s'entassent ensuite dans des centre d'accueils improvisés. A en croire le régime, plus de 40 000 personnes auraient ainsi quitté l'enclave assiégée.

Au cours d'une visioconférence avec le Conseil de sécurité, l'émissaire de l'ONU pour la Syrie a décrit - bien qu'en termes très diplomatiques - une situation catastrophique.

"Nous assistons à des développements d'une gravité substantielle sur le terrain, a déploréStaffan de Mistura. Nous devons le reconnaître. Cela requiert une action et le monde est inquiet, il regarde. La désescalade doit se substituer à ce que nous voyons en ce moment, une tendance claire à l'escalade."

Une escalade qui continue de faire des victimes civiles. Près de 80 personnes auraient été tuées dans des frappes aériennes ce vendredi, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Appuyées par la Russie, les forces gouvernementales poursuivent leur offensive commencée il y a près d'un mois. Elles ont reconquis 70% de la Ghouta orientale, une vaste zone aux portes de Damas, où les groupes rebelles ne contrôlent plus que trois secteurs isolés. Acculés, trois groupes d'insurgés islamistes se disent prêts à négocier un cessez-le-feu, non pas directement avec le régime syrien, mais avec son allié russe.