DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles bloquée par les taxis

Vous lisez:

Bruxelles bloquée par les taxis

Manifestation des chauffeurs de taxi à Bruxelles
Taille du texte Aa Aa

Bruxelles était paralysée par les chauffeurs de taxi. L'opération escargot menée par les professionnels du secteur a pour objectif d'alerter une nouvelle fois les autorités bruxelloises à propos de la concurrence d'Uber. Mais le mouvement est loin de faire l'unanimité parmi les usagers de la route. "J’ai été obligé d’arrêter le travail à cause de ça ", s’emporte un travailleur du bâtiment.

Pour les chauffeurs de taxi la présence d'Uber dans les rues de la capitale belge est synonyme de dumping social et de concurrence déloyale. "Depuis trois ans notre salaire a diminué de 30% à 40% " précise un manifestant.

Mais la bataille politique et médiatique s'annonce difficile car Uber semble pouvoir compter sur de nombreux soutiens parmi les Bruxellois. Les chauffeurs de la plateforme numérique restent pour la plupart très discrets. L'un deux affirme pourtant que leur activité est très encadrée car toutes les courses sont répertoriées. "Donc l’Etat peut savoir combien on a gagné sur un an " ce qui n’est pas le cas des taxis, assure-t-il.

Selon la police bruxelloise près de 650 taxis étaient mobilisés. Les chauffeurs qui participent à cette opération se disent prêts à poursuivre le mouvement tant qu'ils n'auront pas de réponse de la part des autorités.