DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Union européenne : l'épineuse question du budget

Vous lisez :

Union européenne : l'épineuse question du budget

Union européenne : l'épineuse question du budget
Taille du texte Aa Aa

La Commission dessine les contours du prochain budget de l'Union européenne et ce ne sont pas moins de 1279 milliards d’euros qui pourraient lui être consacrés entre 2021 et 2027.

Un budget en hausse par rapport aux années précédentes, et ce malgré le départ de l’un de ses principaux contributeurs, le Royaume-Uni.

Mais certaines politiques pourraient voir leurs fonds diminuer, notamment les aides agricoles et de développement régional, au profit d’autres domaines, comme la défense ou le numérique.

« Nous allons nous attaquer à ces problèmes en faisant davantage d’économies et en demandant à chaque pays de contribuer un peu plus. Plus d’économies et plus de contributions, c’est la bonne façon de procéder », a déclaré le commissaire au Budget, Günther Oettinger.

Mais une autre proposition majeure de ce nouveau budget fait déjà beaucoup parler d’elle : pour la première fois, les fonds alloués à chaque pays seraient conditionnés au respect de l’État de droit. Et même si aucun gouvernement n’est directement visé selon le président de la Commission, les regards se tournent vers la Pologne et la Hongrie…

"Nous proposons un nouveau mécanisme permettant de protéger le budget des risques financiers liés à des défiances généralisées sur l'État de droit. Ce mécanisme est d'application générale, il ne vise pas a priori des États membres particuliers, mais c'est un aspect important de la nouvelle architecture budgétaire", commente Jean-Claude Juncker.

Ces propositions ne sont que le début des tractations pour négocier le futur budget, avant l'approbation du Parlement et de chaque État membre.