DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trump et l'Iran au menu du sommet des Balkans

Vous lisez :

Trump et l'Iran au menu du sommet des Balkans

Trump et l'Iran au menu du sommet des Balkans
Taille du texte Aa Aa

Si les chefs d’États et de gouvernement européens ont confirmé jeudi la vocation européenne des pays des Balkans, les 28 se sont bien gardés d'annoncer une date quant à un nouvel élargissement de l'Union européenne.

A ce stade, c'est surtout l'agenda international qui préoccupe les Européens. Face au dossier iranien et aux menaces de rétorsions économiques des États-Unis, les 28 tentent de parler d'une seule voix.

Donald Tusk, président du Conseil européen : "En ce qui concerne l'accord nucléaire iranien, nous avons convenu à l'unanimité que l'UE restera dans cet accord aussi longtemps que l'Iran y demeurera pleinement engagé."

Le président Tusk a en outre annoncé que la Commission européenne avait reçu le feu vert de 28 pour réagir à chaque fois que les intérêts européens "seraient en jeu."

Autre sujet de préoccupation, les droits de douane américains qui menacent toujours l'acier et l'aluminium européen. L'UE est exemptée jusqu'au 31 mai à minuit. Pour l'exempter définitivement, Washington exige une plus grande ouverture du marché européen. Les tractations se poursuivent donc.

A défaut, les Européens se disent prêts à dégainer des représailles sur une liste de produits américains emblématiques (Levi's, Jack Daniels, Harley Davidson, qu'elle menace de taxer lourdement).

En revanche, si elle était exemptée, l'Union européenne serait disposée à prendre des mesures de "coopération réglementaire volontaire" avec son partenaire américain, à oeuvrer à une réforme de l'OMC et "améliorer l'accès réciproque aux marchés pour les produits industriels, dont les automobiles", a confirmé la source à l'AFP.

Quant à l'avenir des Balkans, les 28 se retrouveront en juin prochain pour décider ou non de l'ouverture de véritables négociations d'adhésion avec la l'Albanie et l'Ancienne république yougoslave de Macédoine... comme le propose la Commission européenne.

Avec Agences