DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux pilotes français au secours des migrants

Vous lisez:

Deux pilotes français au secours des migrants

 Deux pilotes français au secours des migrants
Taille du texte Aa Aa

Deux pilotes français ont investi toutes leurs économies pour lancer leur propre opération de soutien aux migrants en Méditerranée.

Les deux hommes ont rapatrié d'Annemasse en Haute-Savoie un monomoteur basé désormais à l'aéroport de Lampedusa.

L'île italienne située entre Malte et les côtes libyennes et c'est maintenant leur camp de base.

L'avion est baptisé "Colibri" et il est capable de parcourir 1500 km par jour.

José Benavente, Association Pilotes Volontaires - "On sait parce qu'on a discuté longuement avec les ONG qui sont présentes dans la zone et qui affrètent les bateaux de secours, qu'aujourd'hui, parfois à quelques centaines de mètres de leurs bateaux, des petites embarcations se retrouvent en grande détresse et elles (ONG) n'ont pas la possibilité de les repérer. Si ces embarcations en détresse ne sont pas repérées dans les plus brefs délais, elles sont amenées à couler très rapidement. Elles sont amenées, après quelques heures de navigation, à tomber en panne d'essence, à commencer à dériver et, comme on parle la plupart de temps d'embarcations extrêmement précaires, de type en caoutchouc, elles vont commencer petit à petit à se dégonfler. On sait qu'aujourd'hui cette partie-là de la Méditerranée est devenue le plus grand cimetière d'exiler au monde."

Benoit Micolon, Association Pilotes Volontaires : "On nous demande parfois concrètement comment on fait pour sauver ces gens avec notre avion. Est-ce qu'on peut atterrir à côté, est-ce qu'on peut leur larguer des vivres, des gilets de sauvetage, des choses comme ça? Alors, non. Nous, notre mission c'est vraiment de l'observation aérienne pour que les bateaux de secours puissent secourir ces embarcations"

L'association des deux Français s'appelle Pilotes volontaires et elle lance un appel aux dons pour poursuivre ses opérations