EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Justice pour Mawda, deux ans, tuée par la police belge

Justice pour Mawda, deux ans, tuée par la police belge
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

500 personnes ont manifesté après la mort la semaine dernière d'une petite réfugiée kurde, lors d'une course poursuite sur une autoroute belge.

PUBLICITÉ

500 personnes ses sont rassemblées devant le palais de justice à Bruxelles, en mémoire de Mawda. Cette petite fille kurde de deux ans a été tuée le 17 mai par la police lors d'une course-poursuite avec le véhicule de passeurs qui transportait une vingtaine de migrants kurdes. Au bout de 60 km de chasse, un policier a tiré sur le van pour le stopper, tuant Mawda.

 "On vient pour rendre hommage à la petite, dit une mère de famille belge, et pour dénoncer ce qui s'est passé, ce n'est pas normal que dans un pays comme la Belgique un enfant se fasse tuer par la police, surtout qu'ils n'ont rien fait, ils cherchaient juste la sécurité. "

 "Je suis vraiment en colère, ajoute un jeune homme, je suis vraiment triste que nous parlions de démocratie ici et il n'y a pas de démocratie si un enfant peut être tué. Nous réclamons justice."

 Les parents de la fillette à bord du véhicule venaient de Grande-Synthe, près de Dunkerque dans le nord de la France. Pour la justice belge, cette affaire questionne sur le démantèlement de la "jungle" de Calais. La Belgique assure voir "régulièrement des gens qui transportent des migrants dans des conditions inhumaines, voire criminelles" vers l'Angleterre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un cortège en blanc rend un dernier hommage à Mawda

Plan Einstein : la nouvelle vie de Dema, une jeune syrienne à Utrecht

Deux pilotes français au secours des migrants