DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kifah, l'Irakienne conductrice de taxi

Vous lisez:

Kifah, l'Irakienne conductrice de taxi

Kifah, l'Irakienne conductrice de taxi
Taille du texte Aa Aa

Elle a brisé les normes sociales en vigueur en Irak pour être indépendante. A 50 ans, Kifah a décidé d'être conductrice de taxi pour gagner sa vie et ne pas dépendre ainsi de son entourage, comme bon nombre de femmes de son âge dans son pays.

"J'ai appris à conduire il y a trois ans. J'avais une voiture, mais je n'avais pas de travail, alors j'ai essayé de trouver un emploi, puis j'ai eu l'idée de devenir conductrice de taxi, ce qui ne nécessite aucun diplôme", explique-t-elle.

Aujourd’hui, Kifah vit seule dans son appartement à Bagdad. Ses revenus de conductrice de taxi lui permettent d'être autonome et d'acheter ses médicaments, qui constituent une part importante de son budget. Elles ne souhaitaient pas que ses filles prennent en charge de telles dépenses.

Au volant de son taxi, Kifah espère servir aujourd'hui de modèle à d'autres femmes en Irak et contribuer faire évoluer les mentalités.