DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Autriche : haro sur "l'islam politique"

Vous lisez:

Autriche : haro sur "l'islam politique"

Autriche : haro sur "l'islam politique"
Taille du texte Aa Aa

La tolérance zéro vis-à-vis de l'islam politique, c'est ce que prône le chancelier conservateur d'Autriche. Et Sebastian Kurz n'aura pas tardé à mettre en pratique son mot d'ordre. Il a annoncé la fermeture prochaine de sept mosquées financées par la Turquie et l'expulsion d'une soixantaine d'imams.

"Les sociétés parallèles, l'islam politique et la radicalisation n'ont pas leur place dans notre pays, a martelé Sebastian Kurz. Et le gouvernement fédéral s'est fixé pour but de prendre des mesures décisives contre ces développements regrettables."

À l'origine de cette opération, un scandale ayant ému toute la classe politique autrichienne : la reconstitution par des enfants d'une bataille emblématique de l'histoire ottomane dans l'une des principales mosquées de Vienne, affiliée à la communauté turque. Le porte-parole du président turc Recep Tayyip Erdogan a réagi en criant à l'islamophobie et au racisme.