DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Une réponse européenne à la crise migratoire"

Vous lisez:

"Une réponse européenne à la crise migratoire"

"Une réponse européenne à la crise migratoire"
Taille du texte Aa Aa

Un couple franco-allemand soudé. C'est l'image qu'ont voulu afficher Angela Merkel et Emmanuel Macron à dix jours d'un sommet européen qui s'annonce houleux. L'urgence, c'est la question migratoire. Et les deux dirigeants ont annoncé la couleur, notamment leur volonté de négocier avec d'autres pays européens des accords pour renvoyer les demandeurs d'asile dans le premier pays d'enregistrement.

"Nous croyons à une réponse européenne face au défi migratoire, a déclaré Emmanuel Macron depuis le château de Meseberg, au nord de Berlin. Ce défi, nous ne venons pas de le découvrir, nous ne l'avons pas découvert la semaine dernière, mais nous sommes très clairement, ensemble, déterminés à agir de manière européenne et de manière coordonnée."

Encore faudra-t-il convaincre les pays les plus exposés comme l'Italie et ceux qui défendent la politique du chacun pour soi comme la Hongrie et la Pologne.

"Nous souhaitons œuvrer de façon coordonnée, de préférence au niveau européen, ce qui n'est pas facile. Voilà pourquoi nous pouvons aussi envisager la coopération de certains pays, a renchéri la chancelière Angela Merkel. Mais notre objectif demeure de trouver une réponse européenne à ce défi et ce que nous voulons éviter, c'est que l'Europe se divise. Au contraire, nous voulons agir pour que l'on trouve des réponses communes."

Parmi les autres mesures mises en avant, un renforcement de l'Agence Frontex. La France a aussi obtenu que l'Allemagne cède à une de ses revendications de longue date. Un budget pour la zone euro à l'horizon 2021.