DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ajmal Maarij, le regard d'un réfugié sur la politique migratoire de l'Europe

Vous lisez :

Ajmal Maarij, le regard d'un réfugié sur la politique migratoire de l'Europe

Ajmal Maarij, le regard d'un réfugié sur la politique migratoire de l'Europe
Taille du texte Aa Aa

Ajmal Maarij a longtemps rêvé de de devenir fonctionnaire ou un homme politique capable d'apporter la paix et la démocratie en Afghanistan, son pays d'origine. Mais le conflit qui déchire ce pays depuis des années a fait de lui un réfugié sous statut, installé en Belgique depuis six ans. Il travaille désormais dans un centre d’aide aux demandeurs d'asile à Bruxelles. Euronews l’a interrogé sur le durcissement de la politique migratoire en Europe.

Le jeune homme livre sa pensée :

"Ca fait mal quand je vois que les Européens essaient de renvoyer les migrants dans leur pays d’origine là où ils ne se sentent pas en sécurité et n’ont pas de vie. L’histoire nous montre que tous les hommes se déplacent, car ils ignorent les frontières, ils ne font que parcourir le monde… Il est prouvé ce que ce sont les jeux politiques qui créent des obstacles aux réfugiés, même si au final ils arrivent à passer."

Ces derniers jours, l’Allemagne a renvoyé 69 afghans déboutés du droit d’asile vers leur pays. Ancien étudiant en sciences politiques, sociologie et économie, Ajmal aimerait que l’UE change de paradigme en matière d’immigration. Sa méthode : l’intégration à travers le parrainage :

“Ce serait bien de proposer aux réfugiés un chemin d’intégration, quel que soit l’Etat dans lequel ils s’établiraient. Il faudrait aussi un représentant pour chaque communauté de réfugiés qui pourraient être invités dans les médias, séminaires et conférences pour parler de la problématique des réfugiés. Cela aiderait aussi grandement les réfugiés d’avoir des modèles, de pouvoir suivre leur pas et de bénéficier de leurs conseils. “