DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Interpol déclare l'offensive au trafic de voitures volées

Vous lisez:

Interpol déclare l'offensive au trafic de voitures volées

Interpol déclare l'offensive au trafic de voitures volées
Taille du texte Aa Aa

Faire cesser le trafic des voitures volées. C’est à la frontière entre la Finlande et la Russie qu’Interpol a lancé une opération policière pour lutter contre cette activité criminelle.

Une opération qui coïncide avec l’organisation de la Coupe du monde de football, terreau favorable au développement de la criminalité. Les voitures volées sont souvent utilisées pour d’autres activités : trafic de drogues, d’êtres humains, ou encore véhicules piégés.

"Ce sont des activités hautement organisées, qui touchent toutes les régions du monde entier et qui ont des liens évidents avec le crime organisé et le terrorisme. Des voitures volées en Europe ont été retrouvées jusqu'en Amérique du Sud et en Australie", déclare Tim Morris, directeur exécutif de l'organisation.

Mais avec le développement de la technologie dans l’industrie automobile, les voleurs utilisent des nouvelles techniques plus difficiles à contrer, comme la reproduction du signal émis par les clés sans contact. Des innovations qui poussent les autorités à s’adapter.

"Plus la voiture est technologique et plus cette technologie est utilisée par des bandes criminelles pour voler la voiture (...) Aujourd'hui, nous sommes confrontés à des vols de véhicules "sans clé". Même sans intrusion dans la voiture, les malfaiteurs peuvent la déverrouiller à distance et partir avec en moins d'une minute", estime Renato Schipani d'Interpol.

Les informations récoltées au cours de l’opération d’Interpol permettront de mettre à jour une base de données. L’an dernier, grâce à celle-ci, près de 120 000 véhicules volés ont été identifiés par l’organisation.