DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une ONG sauve une migrante et accuse

Vous lisez:

Une ONG sauve une migrante et accuse

Une ONG sauve une migrante et accuse
Taille du texte Aa Aa

Proactiva Open Arms a découvert mardi les corps d'une femme et d'un garçon morts à côté d'une Camerounaise encore en vie sur les restes d'un canot à la dérive.

L'ONG catalane accuse des garde-côtes libyens de les avoir abandonnés. Les garde-côtes démentent et rappellent avoir sauvé 323 personnes ce lundi.

Oscar Camps, fondateur de Proactiva Open Arms : "Je veux dénoncer une mission de sauvetage dans les eaux internationales par le navire marchand Triades qui abandonne un bateau dans la nuit, un bateau qui était en danger au milieu de la nuit, je dénonce aussi les garde-côtes libyens qui ne savaient pas comment gérer une situation d'urgence, qui sont arrivés deux jour et deux nuits en retard et qui ont abandonné deux femmes et un enfant dans les restes d'un bateau qu'ils ont eux-mêmes détruit (...). C'est la conséquence directe de ne pas permettre aux ONG qui sauvent des vies en Méditerranée d'y travailler, c'est ça la conséquence."

Le joueur espagnol de basket Marc Gasol a participé à la mission de l'ONG catalane et a exprimé sur Twitter toute sa "colère et sa "frustration".

De leur côté, les garde-côtes libyens répètent manquer de moyens et ne pas être en mesure de rapatrier en vers la Libye les corps sans vie qu'ils découvrent en Méditerranée.