DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dette grecque : Bruxelles plus confiant que le FMI

Vous lisez:

Dette grecque : Bruxelles plus confiant que le FMI

Dette grecque : Bruxelles plus confiant que le FMI
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne a défendu mercredi les mesures de la zone euro pour la Grèce, en réponse au rapport du fonds monétaire international doutant de la viabilité de la dette grecque sur le long terme.

Pour l’exécutif bruxellois, le FMI a constamment fait preuve de pessimisme au sujet de l'économie grecque, au point d'avoir dû revoir ses prévisions à la hausse à plusieurs reprises.

Lors d'une conférence de presse à Bruxelles, la porte-parole de la Commission européenne Mina Andreeva a déclaré :

"La Commission européenne, le Mécanisme européen de stabilité et la Banque centrale européenne ont fait leur évaluation. C'est notre évaluation et en tant qu'Européens, nous finançons le programme. Notre conclusion est que l’allègement de la dette grecque est suffisant. Comme nous l'avons dit, nous réévaluerons la situation en 2032".

Mardi, le FMI, qui est en faveur d'un allègement conséquent de la dette grecque, avait détaillé une série de risques pesant sur l'économie grecque et jugé optimiste les prévisions de l'UE sur la croissance et l'excédent primaire du pays.

Des prévisions sur lesquelles les institutions européennes s'étaient basées en juin, pour accorder à Athènes un allègement modéré de sa dette, alors que le pays doit s'affranchir de huit ans de tutelle financière le 20 août prochain.

Après avoir renoué avec la croissance l'an dernier, le PIB grec devrait gagner 2 % cette année et 2,4 % en 2019, selon le FMI. Le taux de chômage devrait nettement reculer de 21,5 % l'année dernière à 18,1 % en 2019.