DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La péninsule Ibérique toujours en proie aux flammes

Vous lisez:

La péninsule Ibérique toujours en proie aux flammes

La péninsule Ibérique toujours en proie aux flammes
Taille du texte Aa Aa

En périphérie de Monchiqué, déjà 20 000 hectares sont partis en fumée. Dans cette région de l'Algarve, dans le sud du Portugal, 1 450 pompiers luttent contre les flammes, depuis vendredi.

Un combat compliqué par la densité de la végétation et le fort dénivelé dans cette zone montagnarde. Mais aussi par les conditions climatiques.

"C'est une opération qui prendra encore plusieurs jours. Le feu ne s'éteindra pas dans les prochaines heures. Les prochaines heures seront particulièrement défavorables à une intervention, du fait de la température, la vitesse du vent et l'humidité relative. Les fenêtres d'opportunité de lutte contre l'incendie sont limitées et concentrées sur la nuit et l'aube", détaille le premier ministre portugais, Antonio Costa.

Malgré le danger, les populations locales peinent à se résoudre à quitter les lieux. Comme cet habitant de la région qui pointe la dangerosité de la végétation sur place. "Nous devons faire quelque chose pour l'eucalyptus. C'est le problème. C'est comme vivre à côté d'un bidon d'essence. La bonne nouvelle, c'est que Dieu merci, nous n'avons pas encore perdu de vies, mais nous verrons..."

Des incendies d'une telle puissance, qu'ils sont visibles depuis l'espace

En Espagne, dans la province de Valence, un feu de forêt incontrôlé a déjà brûlé plus de 2 600 hectares. Le brasier, causé par l'orage, a démarré lundi, dans le village de Llutxent.

Les fortes températures de ces derniers jours, jusqu'à 45 degrés par endroits, et les vents violents favorisent la progression des flammes. Dans la région, 2 600 personnes ont déjà été expulsées de leur maison à cause des incendies.