Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un homme percute délibérément le parlement Westminster

Un homme percute délibérément le parlement Westminster
Taille du texte Aa Aa

"J'étais en train de préparer un direct pour notre émission Good Morning Europe quand j'ai entendu un grand boum. Je ne pouvais pas vraiment voir ce qu'il se passait mais j'ai vu des gens arriver en courant de là où venait le bruit. Je suis allé au coin de la rue et là j'ai vu une petite berline grise encastrée dans une des barrières anti-attentats qui entourent le parlement, au niveau de la porte St Stephen, l'entrée du public, où se situe une guérite de police avec généralement un voir deux agents en faction. Il y avait des gens qui couraient et la police parlementaire qui faisait reculer les gens. En moins d'une minute, trois ou quatre sco19, le service de contre-terrorisme de la police londonienne, ont encerclé la voiture, les agents, armés de fusils d'assaut ont sauté la barrière et cerné la voiture. Il y avait un individu à l'intérieur du véhicule qui lui était complètement détruit à l'avant, de la fumée s'échappait du moteur. Le conducteur avait perdu apparemment connaissance. Les agents ont encerclé la voiture, lancé des sommations avant de sortir l'homme et de l'arrêter. Nous venons de recevoir un communiqué de la police de Londres, ils confirment qu'une Ford Fiesta grise a percuté des cyclistes et des piétons avant de s’immobiliser contre une barrière à l'extérieur du Parlement, Le conducteur du véhicule, qui est âgé de 29 ans, a été placé en détention dans un commissariat du sud de Londres. Il est soupçonné d’avoir commis un acte terroriste. Il n y avait personne d'autre dans le véhicule qui est toujours inspecté sur place. Aucune arme n'a été retrouvé pour le moment.

Vous voyez, nous ne sommes qu'à quelques mètres de l'entrée du parlement où a eu lieu cette attaque. C'est un endroit de Londres très fréquenté à ce moment de la journée, beaucoup de gens partaient au travail et l'on a vécu des scènes de panique ce matin."