DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Décès de Louis Fajfrowski: Paul Goze "en retenue et en mesure"

Vous lisez:

Décès de Louis Fajfrowski: Paul Goze "en retenue et en mesure"

Décès de Louis Fajfrowski: Paul Goze "en retenue et en mesure"
Taille du texte Aa Aa

Le président de la Ligue nationale de rugby (LNR) Paul Goze a souhaité lundi faire preuve de "retenue et de mesure" au sujet du décès brutal du jeune joueur d'Aurillac (Pro D2) Louis Fajfrowski après un match le 10 août.

"Il y a d'abord la réaction de l'être humain et de père de famille, qui est bien sûr la tristesse devant la mort d'un jeune de 21 ans. Cela ne peut laisser indifférent. J'étais effondré quand j'ai appris le décès" a déclaré Paul Goze en marge de la conférence de presse de rentrée du Top 14 et de la Pro D2, à Paris.

"Et puis il y a celle du président de la Ligue, qui est d'être beaucoup plus en retenue et en mesure, car à ce jour on ne connaît pas les circonstances exactes qui ont entraîné le décès. Il y a lieu d'attendre d'avoir des certitudes et de ne pas perturber le deuil de la famille par des propos intempestifs et qui n'ont pas d'intérêt, si ce n'est de flatter un certain nombre d'ego" a-t-il ajouté.

Goze a également indiqué qu'il souhaitait que soit accélérée la mise en place des mesures protégeant la santé des joueurs. Quatre d'entre elles, tirées des préconisations de l'Observatoire médical du rugby, vont être appliquées cette saison en Top 14 et Pro D2 (dont la possibilité d'effectuer jusqu'à 12 changements par rencontre), et la Ligue et la Fédération vont de retrouver "dès septembre" pour travailler sur les six autres prévues pour le rugby professionnel.

Les autres joueurs interrogés lundi ont également souhaité faire preuve de retenue au sujet du décès de Fajfrowski, des suites d'un choc reçu lors d'un match amical. Il a succombé après un malaise dans les vestiaires, mais les circonstances exactes de l'accident doivent encore être déterminées.

"Il faut avant tout respecter le deuil de la famille... En attendant les analyses, c'est compliqué de commenter. On peut comprendre que ça puisse alarmer mais c'est comme ça, les accidents font partie de la vie, même si ça fait mal que ça touche la famille du rugby", a déclaré Mathieu Bastareaud.

"Il est beaucoup trop tôt pour s'exprimer sur ce qu'il s'est passé. C'est tellement tragique. Dommage que tout le monde ne soit pas de cet avis. D'autant qu'on ne sait même pas les causes", a estimé de son côté Louis Picamoles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.