DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : Panasonic déménage à Amsterdam

Vous lisez:

Brexit : Panasonic déménage à Amsterdam

Brexit : Panasonic déménage à Amsterdam
Taille du texte Aa Aa

Déjà plusieurs dizaines d'entreprises étrangères ont quitté le Royaume-Uni. Les conséquences du Brexit continuent d'inquiéter les sociétés. Ce jeudi, c'est Panasonic qui annonce son départ. Le géant japonais de l'électronique va déménager son siège européen de Londres, et l'installer à Amsterdam aux Pays-Bas, en octobre. La firme craint d'être lourdement taxée auprès des autorités nippones. Si la Grande Bretagne décide de réduire fortement les impôts auprès des entreprises afin de les retenir sur son sol, le Japon pourrait alors considérer le pays comme un paradis fiscal. « Nous étudions depuis quinze mois la possibilité d'un déménagement », a précisé le PDG de Panasonic Europe, Laurent Abadie. Autre raison de cette décision : la crainte d'obstacles à la circulation des personnes et des marchandises. Sur la bonne vingtaine de personnes que compte le bureau de Panasonic à Londres, la moitié va déménager.

Panasonic n'est pas la première société japonaise à quitter Londres depuis 2016. Le vote du Brexit a déjà conduit plusieurs entreprises nippones, comme la banque Mitsubishi UFJ Financial Group, à déplacer leurs principales bases européennes hors de Londres. Et notamment à Amsterdam.

Malgré la tentative du gouvernement britannique de rassurer son homologue japonais, les inquiétudes sur l'après-Brexit ne sont pas dissipées. L'ambassadeur du Japon à Londres a mis en garde contre les "enjeux" de cette sortie de l'Union Européenne.

La Grande-Bretagne espère conclure des accords commerciaux avec ses principaux partenaires, dont le Japon, après sa sortie de l'UE, prévue en mars 2019. Quelque 879 entreprises japonaises sont présentes en Grande-Bretagne où elles emploient 142.000 personnes, selon les plus récentes statistiques.