Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La médiatrice de l’UE dénonce des manquements dans une procédure de la Commission européenne

La médiatrice de l’UE dénonce des manquements dans une procédure de la Commission européenne
Taille du texte Aa Aa

La médiatrice de l'Union européenne tire à boulets rouges contre la procédure de nomination en février dernier du secrétaire général de la Commission européenne. Emily O’Reilly dénonce en particulier quatre cas de mauvaise administration lors de la désignation de Martin Selmayr, anciennement chef de cabinet du président de l'institution. Elle souligne un conflit d'intérêt, s'interroge sur la composition du comité de nomination ainsi que sur la procédure de sélection. Enfin la médiatrice critique le secret concernant l'ouverture du poste de secrétaire général.

La Commission européenne ne partage pas tous les points du rapport. Mais son porte-parole, Margaritis Schinas, se félicite qu’elle "ne conteste ni la légalité de la procédure de nomination du secrétaire général, ni le choix du candidat". La polémique est d’autant plus forte que le poste de secrétaire général représente la fonction la plus élevée au sein de l'administration de la Commission.