Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Un avion en quarantaine à New York

Un avion en quarantaine à New York
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Plus de 500 personnes à bord d'un vol Emirates ont été prises en charge par des équipes médicales à leur arrivée à New York mercredi matin, dont une dizaine ont dû être hospitalisées, ont indiqué la compagnie aérienne et les autorités locales.

La compagnie du Golfe a indiqué dans un tweet qu'"environ dix passagers" du vol EK203 en provenance de Dubaï, arrivé à 09H10 à New York (13H10 GMT), "avaient été pris en charge par les autorités sanitaires locales par précaution", sans préciser de quoi ils étaient potentiellement atteints.

Selon Eric Phillips, porte-parole du maire de New York, il pourrait s'agir d'une épidémie de grippe car une partie des 521 personnes à bord arrivaient de La Mecque où la maladie sévit en ce moment.

Près de 2,4 millions de fidèles ont participé à partir du 19 août au pèlerinage annuel à La Mecque, l'un des rassemblement religieux les plus importants au monde.

M. Phillips a expliqué que des équipes médicales examinaient les passagers "un à un" pour repérer d'éventuels symptômes et décider de les laisser ou non désembarquer.

Quelque 250 passagers avaient pu sortir de l'avion peu après 11h30 locales, a-t-il précisé sur Twitter.

Sans utiliser le terme de "quarantaine", l'agence Port Authority, qui gère les aéroports new-yorkais, a confirmé que l'avion avait été conduit "à distance du terminal" pour que des équipes médicales des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) puissent "monter à bord et évaluer la situation".

La chaine de télévision américaine ABC, qui avait initialement évoqué plusieurs dizaines de passagers malades, a diffusé des images montrant des véhicules d'urgence se garant sur le tarmac à proximité de l'appareil.

Avec AFP