Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Il y a 40 ans, les accords de Camp David

Il y a 40 ans, les accords de Camp David
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'était il y a tout juste quarante ans. Jimmy Carter, entouré du Président égyptien Anouar el-Sadate et du Premier ministre israélien Menahem Begin, une image pour la postérité et des accords restés dans l'histoire sous le nom de " Camp David ". Officiellement en guerre depuis 30 ans, l'Egypte et Israël s'engagent ce jour-là à sceller la paix, sous les auspices d'un président américain qui aura pesé de tout son poids.

Les pays arabes y voient une trahison de l'Egypte. Sadate le paiera d'ailleurs de sa vie. Mais la dynamique est enclenchée. 15 ans plus tard suivront les Accords d'Oslo comme le rappelle Itzhak Levanon, ancien ambassadeur israélien en Egypte :

" Camp David était en quelque sorte le point de départ qui a conduit à Oslo par la suite, qui a permis l'autonomie des Palestiniens, insiste Itzhak Levanon_. Une situation qui n'est satisfaisante pour personne, pas pour les Israéliens et encore moins pour les Palestiniens. Mais cela a été possible grâce à Camp David. "_

Si aujourd'hui, la bande de Gaza et la Cisjordanie sont auto-administrées, la paix véritable n'a jamais paru aussi lointaine. L'établissement d'un Etat palestinien se fait attendre, et le médiateur américain n'est plus ce qu'il était. Après avoir déplacé l'ambassade américaine à Jérusalem, la Ville sainte qui cristallise toutes les tensions, l'administration Trump a coupé dans ses aides aux Palestiniens, et il y a une semaine elle a décidé de fermer la représentation palestinienne à Washington.