DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chaos à Hong Kong après le typhon Mankghut

Vous lisez:

Le chaos à Hong Kong après le typhon Mankghut

Le chaos à Hong Kong après le typhon Mankghut
Taille du texte Aa Aa

A Hong Kong, ces façades aux vitres brisées attestent de la violence du typhon Mangkhut. Ici les gratte-ciel ont vacillé pendant des heures sous la violence du vent, les rafales atteignant plus de 240 km/heure. C'est la plus puissante tempête au monde depuis le début de l'année. Elle a balayé les régions agricoles du nord des Philippines avant d'arriver à Hong Kong et de poursuivre sa route vers le sud de la Chine.

Sur le site d'Itogon, au nord de l'archipel, des centaines de secouristes creusent toujours pour tenter de retrouver des disparus suite à un immense glissement de terrain. La coulée de boue est survenue quand Mangkhut a déversé en quelques heures l'équivalent d'un mois de pluie. Les routes ont été détruites, empêchant les autorités d'acheminer des équipements lourds pour accélérer les recherches.

Le typhon a semé le chaos à Hong Kong. Partout les dégâts sont considérables, les habitants sont à pied d'oeuvre pour nettoyer les rues et effacer les traces du typhon.

"Cela nous affecte beaucoup. Je crois que cela va permettre un réveil des consciences de la population de Hong Kong pour faire quelque chose pour lutter contre le changement climatique et essayer de protéger nos maisons", explique Anton So, un résident de Hong Kong.

Pour la 2e journée consécutive les école sont restée fermées à Hong Kong où 300 personnes ont été blessées. Il faudra plusieurs semaines pour espérer un retour à la normale.

Un nouveau bilan annonce 74 morts mais il devrait encore s'alourdir.