DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belgique : l'inquiétude des éleveurs de porcs

Vous lisez :

Belgique : l'inquiétude des éleveurs de porcs

Belgique : l'inquiétude des éleveurs de porcs
Taille du texte Aa Aa

L'inquiétude monte chez les éleveurs de porcs en Belgique. Cinq jours après la confirmation de deux cas de peste porcine africaine sur des sangliers, six pays ont décidé de suspendre leurs importations de viande de porc belge : la Chine, la Corée du Sud, les Philippines, Taïwan, le Mexique et la Biélorussie.

" Ça signifie un prix du porc qui va diminuer dans les prochaines semaines, déploreGwenaëlle Martin du syndicat agricole Fugea. Ce qui_ est très conséquent et très négatif pour les exploitations agricoles parce que souvent les exploitations ont déjà un prix du porc qui est très volatil __et maintenant il va encore baisser davantage. C'est catastrophique. "_

Ce que redoutent par-dessus tout les éleveurs belges et leurs voisins français, c'est une propagation du virus qui n'affecte que les sangliers et les porcs et est sans danger pour l'homme. En Europe de l'Est, de nombreux pays sont touchés et des centaines de milliers de bêtes ont dû être abattues.

Pour limiter les risques, un périmètre a été défini autour d'Etalle, le lieu où les deux sangliers ont été retrouvés. La circulation en forêt y est interdite et il est recommandé d'isoler les élevages de la faune sauvage. La France a elle aussi annoncé des mesures de prévention.