EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le président sud-coréen joue les entremetteurs à Pyongyang

Le président sud-coréen joue les entremetteurs à Pyongyang
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Moon Jae-In est le premier président du sud à se rendre dans la capitale nord-coréenne depuis 2007. Il vient tenter de débloquer les négociations sur la dénucléarisation entre Washington et Pyongyang;

PUBLICITÉ

C'est une apparition rarissime. Onze ans qu'un président sud-coréen n'avait pas foulé le tarmac de l'aéroport de Pyongyang .

A sa descente de l'avion, Moon Jae-in est accueilli par son homologue Kim Jong-un. Le dirigeant du Sud est venu tenter de relancer les négociations entre Nord-Coréens et Américains aujourd'hui au point mort.

En cinq mois, c'est la troisième rencontre entre les deux hommes, symbole du dégel historique entre les deux Corées.

"Je souhaite discuter honnêtement avec le président Kim Jong-un afin de trouver un équilibre entre les exigences de dénucléarisation des Etats-Unis et les demandes nord-coréennes de mettre un terme aux politiques hostiles et renforcer les mesures en faveur de leur sécurité", a expliquéMoon Jae-in.

Depuis la rencontre de Singapour, Etats-Unis et Corée du nord campent sur leur position. Pyongyang s'était engagé en faveur de la dénucléarisation mais sans en donner les modalités alors que Washington exige "une dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée" .

Officiellement toujours en guerre, puisque le conflit de Corée s'est soldé par un simple armistice, le deux pays se sont spectaculairement rapprochés ces derniers mois. Au mois d'août, des familles séparées depuis 1953 avaient pu se retrouver. 

Mais selon nombre d'observateurs, la visite du président du sud ne devrait pas déboucher sur de réelles avancées en ce qui concerne la dénucléarisation.

Renforcer la relation avec Pyongyang, sans pour autant s'éloigner de son allié américain, pour Moon Jae-In, la mission en Corée du nord s'annonce donc très compliquée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Vladimir Poutine en visite en Corée du Nord

Vladimir Poutine en visite en Corée du Nord

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père