Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Congrès annuel des Conservateurs : Theresa May défend son plan Brexit et danse sur scène

Theresa May au congrès annuel des Conservateurs britanniques
Theresa May au congrès annuel des Conservateurs britanniques
Taille du texte Aa Aa

La première ministre britannique Theresa May a défendu le plan Brexit, ce mercredi, devant les membres de son parti, après avoir dansé sur scène.

Sa danse est une réponse aux critiques qui s’étaient abattues sur elle pour avoir dansé lors d’une visite officielle en Afrique du Sud.

Fin août, elle avait entamé des pas avec les élèves d'un lycée du Cap, qu'elle avait visité. Un acte qui avait entraîné de vives critiques. Cette fois, c'est sous les acclamations des membres de son parti qu'elle s'est déhanchée au son de Dancing Queen, du groupe Abba.

Theresa May a largement défendu son plan Brexit. La Première ministre s'est dit confiante quant à la conclusion d'un accord avec l'UE. Selon elle, il ne devrait pas y avoir de deuxième référendum sur le Brexit.

Elle a cependant averti qu'elle préférerait partir sans accord, plutôt que d'accepter "le découpage du Royaume-Uni." "Partir sans l'introduction de tarifs douaniers et de contrôles coûteux aux frontières serait une mauvaise chose pour le Royaume-Uni et l'UE", a-t-elle assuré.

Elle a par ailleurs appelé son parti à favoriser le "patriotisme" au "nationalisme".