DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyberattaques : Londres accuse Moscou

Vous lisez:

Cyberattaques : Londres accuse Moscou

Cyberattaques : Londres accuse Moscou
Taille du texte Aa Aa

Selon le ministère britannique des Affaires étrangères le GRU, qui est l'acronyme des services de renseignement militaires russe, aurait commandité des attaques contre des institutions politiques, des entreprises et des médias avec pour objectif de saper la stabilité internationale.

Gavin Williamson est le secrétaire d'Etat à la Défense du Royaume-Uni : "Ce que nous faisons, c'est d'agir avec nos alliés, en isolant la Russie, en exposant le fait qu'il s'agit d'un État qui agit de manière imprudente et sans discernement. Ce ne sont pas les actions d'une grande puissance. Ce sont les actions d'un état paria. Et nous continuerons à travailler avec nos alliés pour les isoler et leur faire comprendre qu'ils ne peuvent pas continuer à se comporter de cette façon."

Selon les Britanniques, le GRU serait derrière l'attaque contre le parti démocrate américain qui fut à l'origine du scandale des ingérences russes dans l'élection présidentielle américaine.

Les renseignements militaires russes auraient aussi organisé le piratage et la fuite des données de l'Agence mondiale antidopage et l'attaque contre l'aéroport d'Odessa en Ukraine.

Une source citée par l'AFP révèle que le gouvernement britannique tient le Kremlin directement responsable de ces cyberattaques.

De son côté Moscou dément et évoque "l'imagination débordante" des Britanniques.