DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le FMI moins optimiste pour la croissance

Vous lisez:

Le FMI moins optimiste pour la croissance

Le FMI moins optimiste pour la croissance
Taille du texte Aa Aa

Le FMI s'inquiète des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et estime en conséquence qu'en 2018 et 2019 la croissance de l'économie mondiale sera plus faible que prévue.

Christine Lagarde, directrice du FMI : "Au FMI, nous avons toujours dit que la guerre commerciale, les tarifs douaniers, ne sont pas utiles à l'échelle mondiale et qu'ils risquent d'avoir des conséquences négatives sur la croissance. Nous maintenons cette analyse. Et nous espérons vivement que la raison prévaudra et que tous les acteurs prendront place à la table des négociations et accepteront d'améliorer les règles qui régissent le commerce."

Pour 2018 et 2019, le FMI estime désormais que la croissance de l'économie mondiale ne dépassera pas les 3,7%, soit une baisse de 0,2% et une expansion identique à celle de 2017.

Maury Obstfeld est le chef économiste du Fond monétaire international : "Si les deux plus grandes économies s'affrontent, c'est une situation dont tout le monde va souffrir."

En cas d'une intensification des tensions commerciales, l'institution financière estime que d'ici 2020 le PIB pourrais se contracter de 0,9 % aux États-Unis, d'1,6 % en Chine et de 0,8 % au niveau mondial.

Par ailleurs, au moment où Donald Trump envisage des droits de douane de 25 % sur les voitures européennes, le FMI abaisse à 2 % ses prévisions de croissance pour la zone euro cette année contre 2,2 % estimé en juillet dernier.