DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les autres dossiers du sommet de l’UE

Vous lisez :

Les autres dossiers du sommet de l’UE

Les autres dossiers du sommet de l’UE
@ Copyright :
REUTERS/Yves Herman
Taille du texte Aa Aa

La situation de l'Italie a été abordée lors du sommet européen. A l'instar des pays de la zone euro, Rome a transmis son projet de budget pour l'année prochaine provoquant l'inquiétude de l'Union. Le gouvernement populiste italien s'éloigne des règles du Pacte de stabilité et de croissance. La Commission européenne demande donc des clarifications mais son président l’assure, l’institution n'agit pas de façon plus sévère avec l'Italie. "Nous avons été très gentil, très délicat et positif à propos de l'Italie", précise Jean-Claude Juncker.

De son côté le Premier ministre italien préfère minimiser cette affaire. Giuseppe Conte affirme être "parfaitement conscient des tensions sur les marchés financiers. Mais les fondations de l'économie sont fortes".

Répondre aux cyberattaques

Les dirigeants européens veulent aussi à l’avenir sanctionner les responsables de cyberattaques. Les 28 n'ont jamais mentionné spécifiquement la Russie mais l’ombre de Moscou plane dans ce dossier, une méfiance renforcée par les soupçons au début du mois d'une tentative de piratage par des agents russes dans un Etat membre.

A la recherche d’un consensus migratoire

Les chefs d'Etats et de gouvernement ont enfin appelé à renforcer leur coopération avec l'Afrique pour réduire les arrivées de migrants. Un sommet avec les pays de la Ligue arabe aura lieu en février prochain sur cette question.