DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord sur le Brexit : la méthode Coué

Vous lisez :

Accord sur le Brexit : la méthode Coué

Accord sur le Brexit : la méthode Coué
Taille du texte Aa Aa

Le sommet européen de Bruxelles s'est achevé ce jeudi, mais toujours pas d'accord en vue sur le Brexit. Les dirigeants européens et la première ministre britannique Theresa May ont affiché leur volonté de parvenir à un divorce à l'amiable. Les négociations se poursuivent, avec de nouvelles options.

"La prolongation de la période de transition aura probablement lieu", affirme le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker. "C'est une bonne idée; ce n'est pas la meilleure que nous ayons eu, mais cela nous donne de l'espace pour préparer notre relation future de la meilleure façon possible".

"Ce que je ressens aujourd'hui, c'est que nous nous rapprochons d'une solution définitive et d'un accord", a déclaré le président du Conseil européen Donald Tusk. "C'est peut-être plus une impression que quelque chose de rationnel, mais comme vous le savez, les émotions comptent aussi en politique".

La première ministre britannique, critiquée par l'ensemble de la classe politique dans son pays, doit jouer les équilibristes.

"Nous ne sommes pas ici en train de proposer une prolongation de la période de mise en œuvre", soutient Theresa May. "Ce que nous faisons, c'est que nous travaillons pour nous assurer d'avoir une solution au problème du backstop en Irlande du Nord".

Ce backstop, ou file de sécurité, prôné par Bruxelles, vise à maintenir l'Irlande du Nord dans l'union douanière, en dernier recours, pour éviter un retour à une frontière physique avec l'Irlande. Un dossier qui reste le point d'achoppement entre l'Europe et Londres.