DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe d'Europe: Bath souhaite rejouer son match contre Toulouse

Vous lisez :

Coupe d'Europe: Bath souhaite rejouer son match contre Toulouse

Coupe d'Europe: Bath souhaite rejouer son match contre Toulouse
Taille du texte Aa Aa

Le club anglais de Bath a écrit vendredi aux organisateurs de la Coupe d'Europe de rugby pour demander que son match face au Stade Toulousain (20-22) soit rejoué à la suite d'une "négligence" de la part des arbitres.

"Je pense que le match devrait être rejoué, a déclaré vendredi Bruce Craig, le propriétaire du club, sur le site internet du Times. Nous ferons ce que nous pouvons pour obtenir l'équité" auprès de l’EPCR, organisme gérant le Coupe d’Europe.

gi

Battu de deux points à domicile lors de la première journée de Coupe d'Europe, le club anglais pointe du doigt le fait que l’arbitre du match a sifflé la fin de la rencontre alors que le chrono n’avait pas dépassé les 80 minutes et qu'une touche à proximité de l’en-but toulousain aurait pu être effectuée.

Bath déplore également "des décisions litigieuses" au cours de la rencontre. Le club souligne, en effet, que deux joueurs toulousains, Jérôme Kaino et Lucas Pointud, ont été suspendus respectivement cinq et quatre semaines, après le match par un tribunal disciplinaire pour "jeu délictueux".

Selon Bath, si les deux joueurs avaient été sanctionnés sur le terrain, ils auraient tous deux reçu des cartons rouges. Or, le Stade Toulousain a terminé la rencontre avec 13 joueurs.

Vendredi, Toulouse a annoncé faire appel de la suspension de cinq semaines de son troisième ligne Jerome Kaino, qu'il "conteste avec véhémence".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.