PUBLICITÉ

Eurovision 2024 : des mesures de sécurité supplémentaires pour faire face aux rassemblements anti-israéliens

Eden Golan (Israël) interprète la chanson Hurricane lors de la répétition générale de la deuxième demi-finale du Concours Eurovision de la chanson.
Eden Golan (Israël) interprète la chanson Hurricane lors de la répétition générale de la deuxième demi-finale du Concours Eurovision de la chanson. Tous droits réservés AP Photo/Martin Meissner
Tous droits réservés AP Photo/Martin Meissner
Par David Mouriquand
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

D'Eric Saade à l'Irlandais Bambie Thug, des manifestations ont eu lieu sur scène alors que les autorités de la ville suédoise de Malmö sont en état d'alerte maximale, la seconde demi-finale ayant lieu aujourd'hui.

PUBLICITÉ

La police suédoise a assuré que les fans n'avaient pas à s'inquiéter de la sécurité du concours Eurovision de la chanson de cette année, malgré les tensions accrues dues au conflit à Gaza.

Toutefois, le concours reste assombri par les protestations contre la participation d'Israël, en raison de la guerre que mène l'État hébreu contre Hamas. 

Les autorités de Malmö sont en état d'alerte, car la deuxième demi-finale a lieu aujourd'hui et l'on s'attend à un afflux de quelque 100 000 fans, ainsi qu'à des dizaines de milliers de manifestants pro-palestiniens.

Des manifestations sont prévues aujourd'hui et samedi contre la guerre entre Israël et le Hamas.

Les drapeaux palestiniens ont été interdits dans l'enceinte de la Malmö Arena, alors que l'ancien candidat suédois à l'Eurovision, Eric Saade, dont le père est d'origine palestinienne, portait un keffieh traditionnel lors de la soirée d'ouverture. Ce foulard est devenu un symbole international du sentiment pro-palestinien.

Un porte-parole de l'Union européenne de radio-télévision (UER) a déclaré : "Le Concours Eurovision de la chanson est un spectacle télévisé en direct. Tous les artistes sont informés des règles du concours et nous regrettons qu'Eric Saade ait choisi de compromettre la nature apolitique de l'événement".

Swedish pop star Eric Saade, who is of Palestinian origin, donned a Keffiyeh on his wrist
Swedish pop star Eric Saade, who is of Palestinian origin, donned a Keffiyeh on his wristMartin Meissner/AP

Ce n'est pas la seule controverse qui a eu lieu sur scène.

Bambie Thug, qui représente l'Irlande et s'est qualifié pour la grande finale de samedi, a critiqué les organisateurs pour leur avoir demandé de modifier un message pro-palestinien avant leur prestation lors de la première demi-finale.

L'artiste a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il avait été contraint de modifier une inscription peinte sur son corps avant sa prestation en demi-finale. L'écriture, traduite de l'alphabet médiéval Ogham, disait : "Cessez-le-feu et liberté".

"Malheureusement, j'ai dû changer ces messages aujourd'hui pour "couronner la sorcière" uniquement (sur ordre de l'UER)".

Bambie Thug of Ireland performs the song Doomsday Blue during the dress rehearsal for the first semifinal at the Eurovision Song Contest
Bambie Thug of Ireland performs the song Doomsday Blue during the dress rehearsal for the first semifinal at the Eurovision Song ContestMartin Meissner/ AP

Un porte-parole de l'UER a déclaré : "Les inscriptions visibles sur le corps de Bambie Thug pendant les répétitions générales étaient contraires aux règles du concours qui visent à protéger la nature apolitique de l'évènement. Après avoir discuté avec la délégation irlandaise, celle-ci a accepté de modifier le texte pour le spectacle en direct".

La chanteuse représentant Israël dans le viseur des manifestants

Eden Golan, 20 ans, aurait en effet été confinée dans sa chambre d'hôtel lorsqu'elle ne se produisait pas, en raison d'un risque réel pour sa sécurité. 

Elle fera ses débuts lors de la deuxième demi-finale ce jeudi et aurait été accueillie à la fois par des huées et des acclamations lors d'une répétition générale.

Dans un communiqué, Golan a déclaré : "Je suis fière de représenter mon pays, surtout cette année. Je reçois du soutien et de l'amour et je suis déterminée à donner le meilleur de moi-même en demi-finale et rien ne me dissuadera d'atteindre cet objectif !"

Avant la performance de Golan, le ministère israélien des Affaires étrangères a publié un message sur X : "Nous sommes incroyablement fiers d'Eden Golan qui représente notre pays à l'Eurovision. Elle est non seulement une artiste exceptionnelle, mais aussi un symbole de force et de résilience. Nous t'aimons Eden et notre pays tout entier t'encourage".

La semaine dernière, Israël a émis un avertissement à destination de ses ressortissants voulant se rendre en Suède, en soulignant une "crainte fondée" que des terroristes ne prennent pour cible des Israéliens participant au concours. La Suède avait déjà été placée à un niveau de terreur de quatre sur cinq et le chef de l'agence de sécurité israélienne, le Shin Bet a conduit une délégation de fonctionnaires du département de protection des personnalités à Malmö, pour coordonner les mesures de sécurité.

La deuxième demi-finale du concours Eurovision de la chanson aura lieu ce jeudi, avant la grande finale ce samedi 11 mai.

Sources additionnelles • The Times of Israel

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qui va gagner l'Eurovision 2024 ? Voici les prévisions d'Euronews Culture

La poétesse roumaine Ana Blandiana remporte le prix Princesse des Asturies de littérature 2023

La Suisse a peut-être remporté l'Eurovision, mais les chiffres du streaming donnent-ils une image différente ?