DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : à Londres, plus d'un demi-million de personnes manifestent pour un nouveau référendum

Vous lisez :

Brexit : à Londres, plus d'un demi-million de personnes manifestent pour un nouveau référendum

Brexit : à Londres, plus d'un demi-million de personnes manifestent pour un nouveau référendum
Taille du texte Aa Aa

Ils appellent à un nouveau référendum sur le Brexit. Ce samedi à Londres, plusieurs centaines de milliers de personnes, 500 000 selon les organisateurs de l’évènement, ont défilé dans les rues de la capitale britannique. Avec une intention claire : à 5 mois du retrait du Royaume-Uni de l’UE, ces manifestants veulent avoir leur mot à dire sur l’accord final sur le Brexit.

"Certaines des promesses faites il y a deux ans ne se sont pas concrétisées. Personne ne parlait d'un mauvais accord, ou carrément d’une absence d’accord sur le Brexit. Et dans ces circonstances, pour la première fois, l'opinion publique britannique devrait avoir son mot à dire sur l'acceptation ou non du résultat de ces négociations, avec la possibilité de rester dans l'UE", commente Sadiq Khan, maire de Londres.

Un doux rêve déjà balayé d’un revers de main par la Première ministre Theresa May, qui estime, comme les eurosceptiques, que les Britanniques ont déjà voté :

"Malheureusement, j'étais présent au sommet européen cette semaine, où, dans des circonstances très humiliantes, Theresa May a accepté de prolonger la période de transition d'un an. Une nouvelle année où nous ne ferons pas nos propres lois, où nous ne contrôlerons pas nos propres frontières, où nous ne pêcherons pas notre propre poisson. Et elle veut remettre 23 milliards d’euros supplémentaires pour ça. Le problème ici n'est donc pas Brexit. Le problème, c'est la Première ministre", estime Nigel Farage, eurodéputé et souverainiste britannique de la première heure.

En juin, 100 000 personnes avaient déjà manifesté pour l’organisation d’un nouveau référendum sur le Brexit. Mais les difficultés pour trouver un accord entre Londres et Bruxelles, notamment sur la question de la frontière irlandaise, plongent les britanniques dans l’incertitude.

A Londres, des centaines de milliers de personnes défilent pour réclamer un référendum sur l’accord final sur le Brexit.