DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: la vente des Girondins de Bordeaux à un GACP reportée de 15 jours

Vous lisez :

Ligue 1: la vente des Girondins de Bordeaux à un GACP reportée de 15 jours

Logo des Girondins de Bordeaux sur un maillot, le 6 août 2015
@ Copyright :
FRANCK FIFE
Taille du texte Aa Aa

La vente des Girondins de Bordeaux au fonds d'investissement américain General American Capital Partners (GACP), initialement prévue mardi à Paris, a été reportée de 15 jours, a-t-on appris auprès du club bordelais.

"Ce report de 15 jours est dû à un problème administratif", a indiqué à l'AFP le président Stéphane Martin, sans autre détail.

gi

La finalisation de la vente des Girondins, propriétés du groupe de médias M6 depuis 1999, aux Américains de GACP, dans une opération dite de "closing", devait intervenir ce mardi à Paris.

Le 12 octobre, les élus de Bordeaux-Métropole avaient approuvé le transfert des obligations entre les deux parties concernant les garanties liées au loyer annuel du stade Matmut Atlantique (3,7 millions d'euros pour encore 27 ans).

Mais tous les participants au rendez-vous de mardi, des dirigeants de M6 ou des Girondins, ont été prévenus lundi soir du report lié, selon le quotidien Sud Ouest, à un "retard de mise à disposition des fonds" nécessaires à la cession des titres par le candidat au rachat.

La vente des Girondins est censée rapporter à M6 100 millions d'euros. Les trois-quarts de cette somme (75 M) doivent en théorie être apportés par le nouvel acquéreur GACP, fonds dirigé par Joseph DaGrosa, et son nouvel actionnaire ultra-majoritaire King Street (86,4%).

Le dernier quart, environ 24 millions d'euros, provient de la vente cet été du Brésilien Malcom à Barcelone (sur 41 millions d'euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.