DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les grandes manœuvres de l'OTAN en Norvège

Vous lisez :

Les grandes manœuvres de l'OTAN en Norvège

Les grandes manœuvres de l'OTAN en Norvège
Taille du texte Aa Aa

L'OTAN montre les muscles en Norvège. L'exercice Trident Juncture 18 a débuté ce jeudi et représente la plus importante manœuvre militaire depuis la fin de la guerre froide. Une démonstration de force de l'Alliance atlantique qui implique les forces armées de 31 pays.

« Les forces navales de cette opération sont certainement les plus importantes que nous ayons rassemblées depuis deux décennies, détaille le commandant en second de l'opération, le vice-amiral Hervé Bléjean. Je commande 35 navires, il y en a 70 au total, c'est une flotte très importante. »

Si L'opération se déroule à près de 700 km de la frontière partagée entre la Norvège et la Russie. Moscou dénonce un exercice "anti-russe". L'amiral James Foggo, commandant en chef de l exercice, souhaite désamorcer les critiques :

« Toute peur quelconque de la part de la Fédération russe est infondée. Nous défendons, nous dissuadons, nous ne nous emparons pas du territoire des autres. Ce n'est pas notre intention, ce n'est pas l'objectif de cet exercice. »

Le mois dernier, l'armée russe avait elle conduite les plus grandes manœuvres de son histoire en Extrême-Orient, à quelques kilomètres de la frontière chinoise. 300 000 soldats russes avaient été déployés au cours de cette opération contre 50 000 pour Trident Juncture.