DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup de froid sur la croissance européenne

Vous lisez :

Coup de froid sur la croissance européenne

Coup de froid sur la croissance européenne
Taille du texte Aa Aa

Selon les prévisions d’automne de la Commission, un ralentissement économique s'annonce et il pourrait s’installer dans la durée.

Pierre Moscovici, commissaire aux affaires économiques et monétaires explique : "la croissance atteindrait 2,1% cette année, 1,9% en 2019 et 1,7% en 2020, tant dans la zone euro que dans le reste de l'Europe"

Sasha Vakulina, journaliste économique à Euronews, décrypte pour nous la situation : "Alors pourquoi la croissance ralentit-elle ? Parmi les aléas extérieurs, la Commission européenne s’inquiète d’une potentielle surchauffe aux États-Unis, d’une hausse des taux d’intérêts et d’une escalade dans la guerre commerciale entre Américains et Chinois. Sur le plan intérieur, le Brexit et l’état des finances publiques des pays très endettés comme l’Italie inquiète aussi. On s’attend donc à ce que l’Italie et le Royaume-Uni soient à la traîne par rapport au reste de l’Union."

Les prévisions pour le Royaume-Uni se basent sur l’hypothèse d’un statu quo des relations commerciales avec l’UE après le Brexit.

Un scénario loin d’être acquis, vu les difficultés actuellement rencontrées pour conclure un accord de sortie de l’Union.

Pour l’Italie, les analystes tablent sur 1,2% de croissance l’an prochain, bien en deçà des 1.5% fixé par Rome

Autre signal d’alarme pour l’économie de la péninsule : la dette italienne devrait se maintenir autour des 130% du PIB. Rome pourrait donc voir ses taux d’intérêt encore augmenter.