Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Aung San Suu Kyi déchue par Amnesty

Aung San Suu Kyi déchue par Amnesty
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de la décision d'Amnesty International de retirer à Aung San Suu Kyi son prix d'"ambassadrice de conscience", le parti de la dame de Rangoon dénonce "une atteinte une à la dignité" de la dirigeante birmane.

De son côté, Amnesty International dénonce la crise des Rohingyas et les "multiples violations des droits de l'homme" depuis l'arrivée d'Aun San Suu Kyi à la tête du gouvernement birman.

Francisco Bencosme, avocat chez Amesnty International : "Nous n'avons pas vu le genre de courage que selon nous une ambassadrice de conscience doit incarner, Aung San Suu Kyi a eu de nombreuses occasions de parler au nom de tout son peuple, y compris les Rohingyas, et elle a souvent échoué."

La prix Nobel de la paix 1991 nie toute exaction de masse contre les musulmans rohingyas dont plus de 720 000 ont fuit les violences commises par les militaires birmans.

Le Canada et plusieurs villes britanniques ont retiré à Aung San Suu Kye ses titres de citoyenne d'honneur.