DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

World Travel Market : l'écotourisme vu par le Guatemala, la Chine, Nashville et le Japon

Vous lisez :

World Travel Market : l'écotourisme vu par le Guatemala, la Chine, Nashville et le Japon

World Travel Market : l'écotourisme vu par le Guatemala, la Chine, Nashville et le Japon
Taille du texte Aa Aa

Développement durable, éco-tourisme et tourisme éthique étaient au cœur du World Travel Market 2018. Cet événement de dimension mondiale pour le secteur du voyage donne lieu à un million de rencontres professionnelles et à la signature de près de trois milliards d'euros de contrats. On y échange des idées et on y explore des contrées parfois méconnues.

Le Guatemala, la région de Guangxi en Chine, le Japon et Nashville aux Etats-Unis font partie des destinations qui s'inscrivent dans les tendances du moment avec un client qui devient plus regardant sur les aspects environnementaux et éthiques de son voyage.

Protéger les communautés et l'environnement

Jorge Mario Chajón, ministre du tourisme (Instituto Guatemalteco de Turismo - INGUAT) indique à notre journaliste Jane Witherspoon, que "les voyageurs choisiront toujours une destination qui mise sur les pratiques durables et le tourisme éthique." Puis il indique : "Au Guatemala, nous sommes affiliés à une organisation internationale qui lutte contre le trafic d'êtres humains, mais aussi qui protège les communautés contre le tourisme sexuel et les abus sexuels commis sur des mineurs."

Autre concept en vogue : l'éco-tourisme. La région de Guangxi en Chine s'inscrit dans cette tendance avec ses montagnes recouvertes de forêt, ses cascades à couper le souffle et ses rivières sinueuses... La préservation de l'environnement est l'une des principales priorités de son Office du tourisme.

"On est en train de développer le tourisme durable en nous concentrant en particulier sur la protection de l'environnement," affirme Li Guang Jun, directeur général de la Commission de développement du tourisme de Guangxi.

Trésors cachés

Nashville aux Etats-Unis passe elle aussi au vert : Butch Spyridon, PDG de Nashville convention and visitors Corporation, précise à notre reporter que la ville dispose du dernier centre de conférences qui a décroché la plus haute certification écologique et qu'elle mène des campagnes environnementales dans le but de soutenir le tourisme éthique. "Rien que l'an dernier," indique Butch Spyridon, "chaque bar Honky Tonk a écoulé environ un million de bouteilles de bières - des bouteilles, pas des cannettes - et notre ville a mis en place une campagne de recyclage qui prévoit deux à trois passages par jour dans les bars pour collecter les bouteilles de verre et les recycler et nous avons aussi le premier éco-quartier certifié de tout le Sud-Est des Etats-Unis."

Le Japon connaît actuellement un boom touristique qui se prolongera l'an prochain lors de la Coupe du monde de rugby. À cette occasion, les huit millions de visiteurs attendus seront encouragés à explorer quelques-uns des trésors cachés du Japon dans l'idée de miser sur le tourisme éthique et durable.