DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : Ébullition à Londres, flegme à Bruxelles

Brexit : Ébullition à Londres, flegme à Bruxelles
Taille du texte Aa Aa

Le bâtiment du Conseil européen va être au coeur de l'actualité politique cette semaine. Le projet d'accord entre le Royaume-Uni et l'UE est dans la balance, en pleine tempête politique à Londres. Le ministre autrichien des affaires européennes espère que l'accord sera approuvé. "Une semaine douloureuse débute pour la politique européenne, a déclaré Gernot Blümel. Nous avons les papiers du divorce sur la table. C'est la fin d'un mariage difficile de quarante-cinq ans. Nous discutons ces documents aujourd'hui en préparation du Conseil."

Alors que la classe politique britannique est en ébullition, l'Union européenne affiche un flegme tout britannique sur l'issue des discussions cette semaine.

"Ici, nous survivrons, lance Didier Reynders, ministre belge des affaires étrangères. Nous nous attendons à la même chose pour Londres mais ici, nous survivrons."

L'insistance de Theresa May à présenter cet accord comme le meilleur possible est relayée à Bruxelles. Le négociateur en chef en chef du Brexit pour l'UE Michel Barnier le défend comme "globalement juste et équilibré" : "C'est une période, je le crois, indispensable pour le Royaume-Uni, pour la préparation ou la création, le cas échéant, de son administration, dans certains domaines, et la préparation des acteurs économiques mais c'est aussi une période durant laquelle on ne sait pas encore ce qui va se passer après puisqu'on négocie."

La semaine culminera avec un sommet européen décisif, dimanche prochain, à Bruxelles. On ignore si les événements à venir à Londres amèneront ou non les négociateurs européens à préparer un possible scénario de Brexit dur.