Gilets jaunes et blouses blanches : jour de colère en France

Gilets jaunes et blouses blanches : jour de colère en France
Taille du texte Aa Aa

En France, au quatrième jour de leur mobilisation, les « gilets jaunes » ont continué leur action ce mardi.

Autoroutes, dépôts pétroliers, ronds-points, ils tentent encore de paralyser le pays mais ils sont de moins en moins nombreux. Une source policière évoque 10 000 manifestants. Samedi dernier, ils étaient 290 000.

Les blocages ont parfois donné lieu à des agressions et des dégradations. Au moins 20 personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre en France métropolitaine.

L'île de la Réunion est quant à elle totalement paralysée depuis samedi par le mouvement des « gilets jaunes ». Le département d'outre-mer est confronté à une flambée de violences.

Voitures brûlées, commerces pillés, incendiés, automobilistes rackettés. Le préfet a instauré un couvre-feu partiel sur la moitié des communes de l'île, tous les établissements scolaires sont fermés.

En plus des « gilets jaunes » le gouvernement français doit faire face à un autre mouvement social : celui des blouses blanches. Les infirmiers étaient ce mardi dans la rue pour dénoncer une réforme du système de santé. Ils se disent « sacrifiés » et utilisés « comme des pions ».