DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : les habitants de Gibraltar veulent rester Britanniques

Vous lisez :

Brexit : les habitants de Gibraltar veulent rester Britanniques

Brexit : les habitants de Gibraltar veulent rester Britanniques
Taille du texte Aa Aa

Le rocher britannique accroché à la pointe de l'Espagne compte un peu plus de 30 000 habitants qui ont voté contre massivement contre le Brexit. Situé à un emplacement stratégique, Gibraltar est revendiqué depuis des décennies par Madrid. Mais l'enclave est britannique depuis 1704 et ses habitants comptent bien le rester.

"Nous sommes habitués à ce genre de choses de la part des gouvernements précédents en Espagne. Ce n'est pas une surprise. Nous savions qu'il allait se passer quelque chose à la dernière minute, qu’ils essaieraient quelque chose. Nous sommes heureux que Theresa May semble nous soutenir jusqu'au bout" explique Emilio Reyes, retraité.

"Nous n'avons rien à voir avec l'Espagne. Ils ont une revendication. C'est leur problème, ils peuvent revendiquer tant qu'ils veulent. Ils ne devraient pas avoir leur mot à dire sur la façon dont nous quittons l'Europe, seule la Grande-Bretagne devrait avoir son mot à dire".

Après une conversation avec son homologue britannique Theresa May, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a maintenu jeudi sa menace de bloquer l'accord sur le Brexit s'il n'obtenait pas un droit de veto sur les négociations futures concernant l'enclave britannique de Gibraltar.

"Les habitants de Gibraltar ont l'impression de ne pas être soutenus par l'Europe".

Ric Setter Habitant de Gibraltar

John Charles Guy, chauffeur de taxi, est très remonté : " Monsieur Sanchezdevrait résoudre ses propres problèmes internes plutôt que de s’inquiéter pour Gibraltar. Laissez-nous tranquilles".

Pour Ric Setter, ingénieur, "c'est très perturbant pour les habitants de Gibraltar, car ils se sentent très vulnérables. Ils n'ont jamais vraiment voulu ce Brexit. Et ils ont l'impression de ne pas être soutenus par l'Europe".

La question de la souveraineté de Gibraltar est un enjeu majeur en Espagne. le compte à rebours lié à l'accord sur le Brexit alimente les crispations .

"Nous n'avons pas l'intention de rouvrir l'accord de retrait mais nous allons travailler avec les gouvernements de Gibraltar et de Madrid sur notre future relation", a déclaré vendredi une porte-parole de Theresa May à Londres.