DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : Southampton inquiet pour l'avenir

Vous lisez :

Brexit : Southampton inquiet pour l'avenir

Brexit : Southampton inquiet pour l'avenir
Taille du texte Aa Aa

Southampton : le premier port pour paquebots du Royaume-Uni et l'un des plus importants centres de fret maritime.

250 000 habitants vivent dans cette ville du sud e l'Angleterre qui dispose de liens solides avec l'Europe et le reste du monde.

Damon Embling, Euronews : "Mais c'est aussi une ville qui veut sortir de l'UE. Lors du référendum de 2016, près de 54 % des électeurs ont voté en faveur du Brexit. Pourquoi ? Et que pensent les gens de l'accord que Theresa May a maintenant sur la table ?"

Emma Janes gère à Southampton un salon de toilettage pour chiens.

Être membre de l'Union européenne ne lui convenait pas. Elle a voté pour le Brexit.

Emma Janes, toiletteuse pour chiens : "Jusqu'à présent tout ça est un peu ridicule. J'étais pour, mais je ne sais pas vraiment ce qu'ils vont faire et comment ça va finir. Mais chapeau à Theresa May qui continue d'essayer."

Certains quartiers de Southampton figurent parmi les plus pauvres d'Angleterre.

Milbrook est l'un d'eux et c'est là que vit John McAllen depuis plus de 60 ans.

John McAllen a 82 ans et comme beaucoup d'électeurs, il veut que la politique sur l'immigration change.

John McAllen, résidant de Millbrook, Southhampton : "Si des Européens viennent en vacances, nous sommes évidemment très heureux de les voir. Nous le sommes aussi s'ils apportent des compétences, mais nous ne le sommes pas s'ils font du tort à nos travailleurs. Et c'est une grande partie du problème."

Alors que les Européens s'apprêtent à ratifier l'accord obtenu par Theresa May après de longues négociations, certains électeurs commencent à perdre patience.

"Je n'en peux plus ! Je n'en dis pas plus, sinon je serais grossière" sourit une femme.

"On a nos propres problèmes, on devrait s'en occuper avant de penser aux problèmes des autres" dit un homme.

"Honnêtement, je n'y comprends pas grand chose, on en fait des tonnes, mais je ne comprends pas vraiment" avoue une femme.

Alors les électeurs de Southampton sont-ils allergiques à l'Europe ou bien s'agissait-il plutôt d'un vote de protestation contre le faible niveau de vie?

Gavin Midgley, professeur de comptabilité, université de Southampton : "Il y a eu un afflux d'immigrants dans la ville, surtout parmi les étudiants et les jeunes. Et cela a coïncidé avec le déclin des industries traditionnelles, des chantiers maritimes, etc. En outre, Southampton a été frappée par la récession mondiale, par l'austérité, et cela n'a fait qu'accentuer l'insatisfaction et la désillusion."

Southampton veut le Brexit, mais le divorce n'arrive pas aussi vite que les électeurs l'auraient voulu et l'avenir s'annonce compliqué pour le port du sud de l'Angleterre.