Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Piratage informatique : l'Union européenne mène l'enquête

Piratage informatique : l'Union européenne mène l'enquête
Tous droits réservés
رويترز
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne mêne l'enquête après les révélations du New Work Times sur un piratage informatique à grande échelle de la diplomatie européenne.

Selon le quotidien américain, le contenu de 1100 correspondances diplomatiques aurait été piraté par des Chinois pendant au moins trois ans.

Ils seraient passés par les bases de données du gouvernement chypriote qui a refusé tout commentaire.

À Bruxelles, la Commission européenne assure prendre l'affaire très au sérieux.

"Bien sûr, nous prenons avec sérieux toutes allégations de piratage des systèmes de communication de l'Union européenne, mais en même temps, il est impossible de commenter les fuites" a déclaré le commissaire européen, Valdis Dombrovskis.

Valdis Dombrovskis, commissaire européen

Et d'ajouter : "Tous les systèmes de communication sont vulnérables. Nous devons donc constamment relever ce défi en améliorant ces systèmes pour faire face à ces menaces."

Le secrétariat du Conseil de l'Union européenne, au coeur des échanges diplomatiques, a fait passer le même message dans un communiqué.

Selon le quotidien américain, ces correspondances confidentielles fuitées révèlent l'inquiétude des diplomates européens à l'égard des administrations chinoise, américaine et russe.