Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Albanie bannit les paris, véritable fléau national

L'Albanie bannit les paris, véritable fléau national
Taille du texte Aa Aa

Les jeux d'argent sont un tel fléau en Albanie, que le pays a décider de les interdire à partir du 1er janvier. La loi qui va entrer en vigueur bannit aussi les paris en ligne et prévoit des restrictions pour les casinos, dont certains se trouvent à proximité d'écoles. Seuls ceux situés dans les hôtels cinq étoiles dans les sites touristiques possédant une licence pourront se maintenir.

Dans ce pays des Balkans, les jeux d'argent sont une source de profit pour le crime organisé et de drames pour de nombreuses familles comme ce père de deux enfants qui s'est suicidé après un pari manqué pendant la coupe du monde de foot en juillet dernier. Selon une étude universitaire, un parieur sur quatre a au moins une fois tenté de se suicider et 70% des parieurs ont des problèmes psychologiques.

Mais cette loi soulève déjà la controverse. Elle entraînera la fermeture des 4.300 bureaux de paris, présents aujourd'hui à tous les c oins de rue. Selon des chiffres officiels, les Albanais dépensent jusqu'à 150 millions d'euros par an pour des paris sportifs. 700 millions d'euros, selon le gouvernement. si l'on prend en compte les paris illégaux

Des centres d'aide aux ex-parieurs seront mis en place. Pour le Premier ministre, le but de cette interdiction est d'empêcher le crime organisé de réaliser des gains par le biais de cette industrie.