Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Sicile redoute d'autres secousses

La Sicile redoute d'autres secousses
Tous droits réservés
Reuters
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'église de Fleri, petite ville de Sicile, porte les stigmates du séisme, qui s'est produit dans la nuit de mardi à mercredi.

Le tremblement de terre de magnitude 4,8 a provoqué d'importants dégâts matériels.

En revanche aucun décès n'est à signaler : seulement une dizaine de blessés et environ 600 personnes évacuées, alors que les secousses ont détruit partiellement ou fragilisé des habitations.

La population locale a passé une nuit d'angoisse. Cette femme raconte : "Au premier étage et au rez-de-chaussée, tous mes objets et meubles sont tombés, les murs de l'étage supérieur sont également tombés. J'ai aussi des chats qui ont été recouverts par les débris, et je ne peux pas les aider."

Ce sont principalement des petites commune rurales, situées entre la mer et le mont Etna, qui ont été touchées par ce séisme, qui s'est produit à seulement un kilomètre de profondeur. D'autres secousses importantes sont redoutées.

"Il est évident que nous sommes dans un processus en cours et nous ne savons pas comment il va évoluer", souligne Eugenio Privitera, responsable de INGV Catania.

L'Etna, le plus important volcan en activité en d'Europe, est en éruption depuis lundi. En parallèle, les sismologues ont enregistré des dizaines des secousses.