Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Après le blues de Noël, les Bourses repartent

Après le blues de Noël, les Bourses repartent
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après avoir plongé à Noël, la Bourse de New York a fini la journée de mercredi en forte hausse. Les trois principaux indices réalisaient leur meilleure performance depuis 2009.

Le S&P 500 gagnait en clôture 4,96%, une avancée presque identique à celle du Dow Jones Industrial Average (4,98%). L'indice technologique Nasdaq s'est même envolé de 5,84%, porté par les bonds des titres Facebook (8,16%), Apple (7,04%), Microsoft (6,83%) et Amazon (9,45%).

Une preuve de la résilience de la place financière américaine alors que l'économie restait freinée par le Shutdown, qui paralyse encore partiellement les administrations américaines.

"Les marchés sont épuisés par l'actualité à Washington. Je pense qu'ils sont aussi fatigués par toutes les ventes à perte à des fins fiscales, qui ont eu lieu en décembre", déclarait à Reuteurs Nicholas Colas, analyste financier chez Datatrek research.

"J'espère qu'on assiste à un processus de stabilisation. Les marchés se disent : Ok, on a répondu à l'incertitude, vendu à perte, On est bon jusqu'à la fin de l'année".

A Tokyo, l'indice vedette, le Nikkei gagnait 3,88 % ce jeudi dans le sillage de Wall Street et sur fond de recul du yen. Il était à l'ouverture son plus bas niveau en 20 mois.

Les valeurs énergétiques profitait de la flambée subite des cours du pétrole (près de 9% de hausse pour le baril de pétrole coté à New York), à l'instar d'Inpex (4,4%) et Japan Petroleum Exploration ( 5,9%).