DERNIERE MINUTE

L'industrie automobile britannique broie du noir

L'industrie automobile britannique broie du noir
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'industrie automobile britannique enregistre en 2018 son ralentissement le plus important depuis la crise financière de 2008.

Selon les derniers chiffres de l'organisme regroupant les constructeurs automobiles britanniques (SMMT), avec un recul de 30 % des ventes par rapport à 2017 l'effondrement des ventes de voitures diesel entraîne l'ensemble du secteur vers le bas.

Au total en 2018, les ventes de voitures neuves britanniques se sont effondrées de 6,8 % par rapport à 2017.

Le recul est six fois plus important que la moyenne des ventes de voitures neuves en Allemagne, France, Italie et Espagne, les quatre autres plus gros marchés du secteur automobile européen.

Le risque d'un Brexit sans accord semble moins de moins en moins improbable et les constructeurs britanniques s'inquiètent des possibles répercussions d'éventuelles nouvelles taxes sur les importations de pièces détachées.

La perspective d'une hausse des tarifs post-brexit pourrait a contrario engendrer une hausse des ventes au premier trimestre 2019.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.