Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vague de froid : la bête de l'est est-elle de retour ?

Vague de froid : la bête de l'est est-elle de retour ?
Taille du texte Aa Aa

Jusqu'à trois mètres de neige dans l'ouest et le centre de l'Autriche, des cumuls record sont tombés en quelques jours et mobilisent des centaines de soldats, de pompiers, et de personnels municipaux qui tentent de libérer les rues et toitures ensevelies sous la poudreuse. Plusieurs localités sont inaccessibles, certaine stations de ski sont fermées dans le Tyrol. Et pour les autres, Rudi Mair de la commission avalanche prévient :

"Je dois conseiller aux gens de ne pas faire de ski hors-piste, de rester sur les pistes aménagées. Même si la météo est séduisante, la situation est risquée, vous pouvez déclencher des avalanches."

"De telles quantités de neige au-dessus de 800 mètres d'altitude n'arrivent que tous les 30 à 100 ans", selon le centre météo de l'Autriche.

Ces intempéries ont même entraîné l'annulation des épreuves de la Coupe du monde féminine de ski alpin qui étaient prévues les 12 et 13 janvier à Sankt-Anton, dans le Tyrol.

De l'autre côté de la frontière, en Allemagne, les Bavarois aussi font face au chaos hivernal depuis une semaine. Transports au ralenti, école fermées...

En Norvège, même scénario ou presque. Le trafic routier et aérien est perturbé.

Et ce qui laisse croire au retour de la bête de l'est, nom donné à la vague de froid meurtrière de l'hiver dernier, c'est que des pays plus au sud comme la Serbie et la Grèce sont aussi touchés par cette vague de froid intense.