DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Shutdown": fast-food à la Maison Blanche, Trump paye l'addition

"Shutdown": fast-food à la Maison Blanche, Trump paye l'addition
Taille du texte Aa Aa

"Nous avons commandé du fast-food américain et c'est moi qui paye": Donald Trump a accueilli lundi les joueurs de l'équipe de football des Clemson Tigers avec des pizzas et des hamburgers, mettant en avant les contraintes du "shutdown".

"C'est à cause du shutdown, comme vous le savez...Beaucoup de hamburgers, de pizzas, je pense qu'ils vont préférer ça à tout ce que nous aurions pu leur offrir", a expliqué le président américain à son arrivée à la Maison Blanche après une journée à La Nouvelle-Orléans.

Interrogé sur son fast-food préféré, le magnat de l'immobilier a esquivé: "Si c'est américain, j'aime ça. Tout est américain".

"Plutôt McDonald’s ou Wendy’s?", a insisté un journaliste.

"Je les aime tous", a répondu Donald Trump. "Que des bonnes choses, de la super nourriture américaine".

Les discussions budgétaires entre le président républicain, qui réclame le financement d'un mur à la frontière avec le Mexique, et ses adversaires démocrates, qui s'y opposent, sont dans l'impasse.

Ce blocage a provoqué un "shutdown" qui a contraint nombre de fonctionnaires fédéraux, y compris certains travaillant à la Maison Blanche, à rester chez eux, l'Etat n'étant pas en mesure de les payer.

Ce "shutdown", qui dure depuis 24 jours, est le plus long de l'histoire américaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.