DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France-Italie-Afrique : les mots qui fâchent

France-Italie-Afrique : les mots qui fâchent
Taille du texte Aa Aa

Luigi di Maio s'en défend, mais de Bruxelles dimanche et ce lundi, c'est bien un incident diplomatique qu'il a déclenché avec ses propos sur l'Afrique et la France. Le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio, a accusé la France "d'appauvrir l'Afrique" et d'aggraver la crise migratoire.

L'ambassadrice italienne en France a été convoquée pour explication.

"Je ne crois pas qu'il y ait un incident diplomatique, s'est défendu Luigi Di Maio. Je pense que tout cela est vrai. Le fait que la France est un de ces pays qui, parce qu'il imprime la monnaie de 14 pays africains, empêche le développement de ces pays africains et contribue au départ des réfugiés, qui après avoir traversé la Méditerranée, arrivent sur nos côtes".

Les déclarations du N°2 italien reflètent les relations de plus en plus mauvaises entre Paris et Rome depuis l'arrivée de l'extrême droite en juin dernier.

Elles tombent en plus assez mal pour la France, au moment où le système du franc CFA, en vigueur dans la majeure partie de l'Afrique centrale et de l'Ouest, fait de plus en plus débat.